jipé-saut-500-otop

La Marche Nordique OTOP©, bien plus que de la marche avec bâtons ! Cette technique vous permet de développer votre motricité d’une manière active et ludique. Elle entretient votre corps et vous procure du bien-être au quotidien.

« En étudiant sérieusement le potentiel locomoteur  qu’offre la marche nordique et en le comparant à celui de la Méthode naturelle d’Hébert, on se rend compte que limiter l’activité à une simple technique de marche rapide et à quelques mouvements gymniques est une grossière erreur. En effet, la motricité avec deux bâtons permet de transformer notre bipédie humaine en véritable quadrupédie. Nos jambes sont nos deux membres postérieurs et nos bras deviennent nos deux membres antérieurs. Le marcheur nordique se métamorphose en « quadrupède », capable de se propulser efficacement à des allures variées : en marchant, en courant, en slalomant, en sautant, en franchissant, en jouant… Bien maîtrisée, la marche nordique procure les sensations de la glisse et une aisance incomparable à se mouvoir sur tous les terrains. Évidemment,cela s’acquiert au fil des séances, au même titre que le ski ou le VTT. »
Propos de Jean Philippe SAMEL, créateur de la Marche Nordique OTOP

Les bienfaits de la Marche Nordique :
La Marche Nordique est un sport d’endurance se pratiquant en pleine nature. Les propriétés bénéfiques de cette marche avec bâtons sont avérées :
– Procure un bien-être somato-psychique.
– Technique de remise en forme.
– Diminue l’essoufflement.
– Développe la musculature et raffermie l’ensemble du corps.
– Diminue les risques d’ostéoporose et préserve les articulations.
– Aide votre organisme à mieux se défendre face aux maladies.
– Diminue les problèmes de circulation sanguine.
– Développe la motricité.
– Brûle rapidement les calories (environs 400 à 600 Cal/h).
– Moment d’échange.
– Donne la pêche et le sourire.

La Marche Nordique est recommandée aux personnes en surpoids, aux diabétiques, aux cardiaques… Elle est ouverte à tous les âges et à toutes les formes de handicaps. Veuillez en discuter avec votre médecin.